Travailleurs de la Génération Y : les attirer, les motiver et les fidéliser

 dans Reconnaissance et performance des employés

Âgés d’environ 25 à 40 ans, les travailleurs de la Génération Y ont été témoins de l’avènement de nombreuses technologies révolutionnaires. Enfants de parents divorcés ils ont fréquenté les garderies, sont ouverts sur le monde et sont dotés d’un fort « sentiment de droit », selon Desjardins Assurance Vie. Trois fois plus nombreux que leurs prédécesseurs, les Y représentent 27 % de la population canadienne et une encore plus grande proportion de travailleurs d’après Statistiques Canada. Ils formeront bientôt (si ce n’est pas déjà le cas) le cœur de votre masse salariale. Il est crucial pour le succès de votre entreprise de recruter et de retenir la crème de ces travailleurs, aussi communément appelés les Milléniaux. Nos conseils en cinq points clés.

1. Maximisez votre présence numérique

Votre site web est-il à jour et bien référencé dans les moteurs de recherche? Gérez-vous bien vos communautés sur les médias sociaux? Les travailleurs de la génération Y font attention à ce genre de détails. N’hésitez pas à publier des photos de vos activités sociales, à mettre de l’avant votre culture interne. Ce travail de longue haleine contribue à asseoir la notoriété de votre marque employeur.

2. Rendez leur travail significatif

Bien que les employés de la génération Y souhaitent progresser, ils ne perçoivent pas la progression de la même manière que les employés de la génération précédente. Leur définition du succès repose davantage sur leur contribution à la société et à l’organisation et que sur leur titre. Il est donc important pour eux de sentir qu’ils contribuent aux succès de l’organisation et que leur apport est réellement significatif. Comme ils cherchent à accroître leurs compétences, ils valorisent largement toutes occasions d’apprentissage. Tâchez-donc de transmettre de la rétroaction fréquente et de miser sur la reconnaissance en entreprise.

3. Mettez en place des outils de travail technologiques

Il s’agit des premiers travailleurs à mieux comprendre les outils d’affaires que leurs collègues plus séniors. Les Milléniaux s’attendent à un environnement de travail flexible capable d’intégrer les plus récentes technologies au travail. Un cadre trop rigide ancré dans des procédures archaïques pourrait les rebuter. Par exemple, essayez de rester à l’affût des nouveaux outils pouvant faciliter la communication interne et de limiter l’utilisation du papier.

4. Respectez leurs idées et expliquez vos décisions

Comme mentionné plus haut, les Milléniaux sont nombreux à ne pas accorder une très grande importance aux statuts hiérarchiques et aux titres de poste en entreprise. Le statut de chef ne suffit plus pour imposer une décision si elle ne semble pas naturelle ou si elle est incomprise. C’est pourquoi il est primordial de privilégier la communication à double sens. Tous doivent se faire respecter, expliquer les décisions qui sont prises et assurer un partage d’information.

5. Offrez de la flexibilité

Il est inutile de chercher à contrôler leur environnement de travail. Les Milléniaux s’épanouissent dans la flexibilité et la confiance. Fixez-leur des objectifs clairs et une date butoire, sans leur dicter la méthode pour arriver au résultat final.  Offrez-leur la possibilité de travailler un peu plus tard le matin selon un horaire flexible, de rester à la maison ou de changer d’ambiance et d’explorer un café du coin. L’important, c’est de miser sur les résultats et sur la productivité.

Annie Breton
Accompagner mes clients à faire les bons choix, toujours penser « out of the box » et développer des relations durables est ce à quoi je carbure. Offrir à mes clients des solutions réfléchies et créatives qui auront de l’impact est ce qui me distingue. Au plaisir de discuter avec vous!
D'autres billets qui pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Entrez votre recherche et appuyer sur la touche Retour